Blogue

15 commandements pour un essayage de robes de mariée sans soucis!

15 commandements pour un essayage de robes de mariée sans soucis!

Ça y est! C’est le grand jour! Vous essayez des robes de mariée! Voici quelques astuces pour maximiser votre séance d’essayage :

1) Se maquiller et se coiffer pour avoir bonne mine, mais ne pas trop en mettre pour ne pas abîmer les robes! Les robes de mariées sont plus souvent qu’autrement, de couleur pâles et donc, facilement salies. Un maquillage léger fera l’affaire!

2) Établir un budget et (essayer) de s’y tenir. N’oubliez pas le budget pour les accessoires, les souliers, les altérations, etc. Commencez par les boutiques qui offrent des designs moins dispendieux – si vous trouvez chez eux, vous sauverez du temps et de l’argent ( = plus de budget pour le vin!)

3) Commencer son magasinage au moins 6 à 8 mois avant le mariage pour être certaine que la robe arrive à temps! Vous êtes dernière minute? Pas de problème, certains salons accepteront de vous vendre ce qu’ils ont en boutique. Appelez et renseignez-vous!

4) Prendre un rendez-vous.. .et essayer d’éviter les samedis? Plusieurs boutiques ne fonctionnent que sur rendez-vous. Il est toujours préférable de prendre un rendez-vous afin d’obtenir un service plus personnalisé. Si possible, éviter les samedis puisque c’est la plus grosse journée.

5) Faire sa recherche :

  • arriver avec quelques idées en tête – quel tissus aimez-vous? Quelle forme – une robe de princesse, une robe près du corps, un dos nu, des manches?
  • chercher en ligne les boutiques qui offrent ce que vous aimez ou ce que votre budget vous permet. Chaque boutique a son créneau, il suffit de cibler les bons endroits et vous trouverez!
  • Voulez-vous une robe blanche, ivoire, blush?

6) Acheter une robe qui fait… maintenant… Pas quand vous aurez perdu les 10 livres qui vous achalent. Une robe est beaucoup plus facile à rapetisser qu’à agrandir! ET NE JAMAIS REGARDER LA TAILLE! Le « bridal » est fait TRÈS petit, vous prendrez presque assurément entre 2 et 5 tailles plus grandes que vos vêtements normaux, et c’est pareil pour tout le monde.

7) Apporter :

  • les accessoires que vous voulez absolument mettre! Le voile de votre maman, la paire de boucles d’oreilles de votre grand-mère, une paire de souliers vert fluo, apportez-les!
  • des photos des robes que vous aimez
  • des photos de votre site de cérémonie et de réception
  • des photos de votre décor

8) Choisissez soigneusement vos accompagnateurs et leur expliquer vos attentes. Trop, c’est comme pas assez! Trop d’opinions, trop de commentaires, trop d’avis contraire. Voulez-vous qu’ils prennent des photos? Qu’elles les mettent sur Facebook? Qu’elles donnent leur avis rapidement ou en détails?

9) Dites votre opinion avant d’écouter celui des autres. Si vous aimez la robe, c’est un excellent point de départ. Que votre 2e cousine la trouve trop courte ou pas assez blanche, est-ce vraiment un « deal-breaker » si vous êtes en amour avec la robe? Peut-être que oui, peut-être que non!

10) Faites confiance à votre conseillère : elle devrait connaître les modèles, ceux qui vous iront bien, ceux qui correspondent à votre budget, ceux qui sont plus beaux sur une femme que sur un cintre!

11) Porter des sous-vêtements pâles, apportez un soutien-gorge sans bretelles. Vous n’aimez pas votre ventre ou vos cuisses? Pourquoi ne pas apporter votre gaine préférée? Une culotte taille haute ou un « bodysuit » peut changer complètement le look d’une robe. Pensez-y!

12) Bouger, se déplacer, marcher, s’asseoir avec la robe. Il faut être à l’aise avec nos mouvements : notre journée de mariage dure souvent plus de 10h!

13) Mettre la robe « en contexte » : vous mariez vous à l’extérieur, en automne? Si oui, des bretelles spagetthi et un dos nu est une option parfaite… à l’intérieur! Pensez à quelque chose pour vous couvrir dans vos déplacements et pour vos photos!

14) Assurez-vous que votre facture dit tous les détails : le prix total, le dépôt à donner et le paiement final, le coût des altérations, le coût des accessoires, les politiques de remboursement, etc.

15) Lorsque vous dites OUI à la robe, arrêtez de magasiner : il y en aura toujours une plus belle sur Internet (merci Pinterest!). Mais à quel prix?